Mois : juillet 2015

Health <br><i>Death Magic</br></i>

Health
Death Magic

Aussi bouleversant qu’un album de The Soft Moon, Health est de retour avec un nouvel album intitulé « Death Magic » et sortira le 7 Août. Quelques titres sont déjà en écoute pour se faire une idée de ce qui nous attend d’ici quelques semaines à venir.

Festival Acontraluz <br><i>Marseille les 3, 4 & 5 Septembre</i>

Festival Acontraluz
Marseille les 3, 4 & 5 Septembre

Si Septembre rime avec rentrée, il rime aussi avec la -malheureuse- fin de la saison des festivals. Mais ne soyez pas tristes ! Si à la fin du mois il y a l’incontournable Marsatac il ne faut surtout pas rater Acontraluz les 3,4 et 5 […]

Iggy Pop <br><i> Les Nuits de Fourvière :: 17 Juillet 2015</br></i>

Iggy Pop
Les Nuits de Fourvière :: 17 Juillet 2015

L’événement le plus rock’n’roll et le plus attendu des Nuits de Fourvière était sans aucun doute Iggy Pop. De ses débuts à aujourd’hui, l’Iguane ne semble pas avoir changé et a tout de même gardé sa démence sur scène.

Les fans de tous âges confondus étaient bien présents ce soir. D’adolescents à presque nos grand-parents, on ne peut pas dire qu’Iggy Pop ramène un public en particulier.
Raw, première partie lyonnaise de la soirée, a visiblement écoeuré le public. On ne sait pas trop comment décrire cette demi-heure qui a suscité l’effroi et l’énervement de tout le monde. Au point que les spectateurs ont jetés des coussins sur la scène.

Après ce massacre auditif, c’est avec excitation que le coeur s’emballe lorsque les lumières s’éteignent et que l’on entend les premières notes de « No Fun ». Iggy arrive exalté, perfecto sur les épaules, en se tortillant dans tous les sens comme il sait si bien le faire. Un titre suffit pour nous faire comprendre que les pierres de l’amphithéâtre ne resteront pas en place et que nous aussi, public, allons en prendre plein les yeux et les oreilles.

La fosse est clairement déchaînée entre les fanatiques prêts à arracher un cheveu de l’Iguane et « crowd-surfeurs » en veux-tu en voilà pour le quart d’heure de gloire. Iggy n’est pas prêt de s’arrêter d’amuser les foules. On ne compte même plus les « motherfucker » et « fuck you » gueulés lors du concert.
Que dire de la setlist si ce n’est que les classiques ont été joués (« I Wanna Be Your Dog », « The Passenger », « Some Weird Sin », « Lust For Life », « Down On The Street »…) et que c’était littéralement la perfection.

Une heure trente plus tard, Iggy finit avec « Down On The Street » et nous laisse un goût de nostalgie post-concert à peine les pieds dans le funiculaire pour redescendre « dans la ville ».
Comme quoi, même à soixante-huit et tout fripé, notre Dieu du rock ne nous laisse donc pas indifférents.

Crédit photo: Anthéa Photography

Franz Ferdinand & Sparks <br><i> Le Transbordeur :: 5 Juillet 2015</br></i>

Franz Ferdinand & Sparks
Le Transbordeur :: 5 Juillet 2015

Pendant que certains supportaient la forte chaleur aux Nuits de Fourvière pour voir la belle Florence Welsch, d’autres ont été se rafraîchir au Transbordeur pour voir FFS alias Franz Ferdinand & Sparks. Cela fait quelques années que cette idée de collaboration tentaient les deux groupes […]